NOU LÉ KAPAB

NOU LÉ KAPAB

Association loi 1901, créée en 2009 (contact@noulekapab.com)

Le CREFOM Réunion présent le 20 juin devant la préfecture

A la veille du déplacement à l’Ile de la Réunion et à Mayotte du Ministre de l’Intérieur les 19 et 20 juin et du président de la République, fin juillet, Patrick Karam Président du Conseil Représentatif des Français d’Outre-Mer (CREFOM), saisit Bernard Cazeneuve et François Hollande par courriers sur deux sujets :  

 

"La formation et la présence de cadres ultramarins dans la fonction publique en outre-mer, sujets explosifs qui avaient compté dans l’engrenage qui a conduit la Guadeloupe au bord du gouffre en 2009 avec la crise du LKP", peut-on lire dans un communiqué. (ci-dessous)


 

refom réunion 13 06 2014

 

Les Réunionnais qui ont accordé une confiance massive au Président de la République lors des dernières présidentielles dénoncent de plus en plus fortement leur absence de toute instance ministérielle et de toute nomination dans la haute fonction publique et dans les postes d’encadrement, en dépit du poids démographique de leur Département, écrit-il . La République doit aujourd’hui s’efforcer de répondre à cette attente populaire et donner les signaux nécessaires pour apaiser ce ressentiment.

 

Le Président de la République, a été saisi en urgence par courrier du président du CREFOM sur la mesure injuste prise à l’encontre des nouveaux lauréats Réunionnais au concours de Personnel de Direction de l’Eduction Nationale 2014 qui doivent effectuer leur première année de stage dans un établissement de l’Hexagone où ils sont affectés : contrairement à ce qui se faisait jusqu’à présent, l’avance de leurs frais de déménagement par l’académie d’origine est supprimée, au mépris de leurs difficultés particulières : coût exorbitant des billets d’avion ajouté aux frais de déménagement et autres désagréments financiers (crédits en cours, taux d’endettement, perte de la majoration outre-mer sur le salaire, perte d’emploi pour certains conjoints accompagnateurs).

 

Cette décision administrative nouvelle dans l’académie de la Réunion, en contradiction avec la pratique des autres académies ultramarines, notamment de Martinique et de Guyane, lèse les intérêts des Réunionnais et les privent, de fait, d’un égal accès aux postes d’encadrement, ajoute-t-il. Cette situation portée à la connaissance des 14 lauréats, un mois avant leur départ le 23 juin, peut conduire certains à renoncer au bénéfice du concours et contredit les intentions affichées de l’Etat de créer les conditions de l’émergence d’une élite administrative locale. Le Ministre de l’Intérieur, quant à lui, a été saisi de la prochaine nomination d’un nouveau Directeur Départemental de la Sécurité Publique à la Réunion.

 

En conséquence, Richel Sacri, délégué régional du CREFOM Réunion sera donc présent ce jeudi 20 juin à 9 heures devant La Préfecture de la Réunion à l’appel de deux associations membres du Bureau réunionnais du CREFOM, « nou lé kapab (AJFER) », dirigée par Gilles Leperlier et du « collectif GPX 974 » (Police Nationale), dirigé par Idriss Rangassamy sur la problématique de l’accès à l’emploi et aux mutations des Réunionnais.

 

Communiqué du 18 juin 2014

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article