NOU LÉ KAPAB

Association loi 1901, créée en 2009 (contact@noulekapab.com)

"Ils ont 25 kilos pour mettre toute leur vie"

Même s'ils comprennent, ils sont déçus. Hier après-midi, comme prévu, l'AJFER (Alliance des jeunes pour la formation et l’emploi à La Réunion) et GPX974, collectif de gardiens de la paix, ont tenu la conférence de presse qu'ils devaient tenir après leur rencontre avec des conseillers du président Hollande. "Des annonces devaient être faites", explique Idriss Rangassamy de GPX974. Le policier s'alarme : "Nous avons déjà perdu une année. Chez les gendarmes, une circulaire a été faite en toute discrétion. Ça a été rapide."

Les militaires ont ainsi fixé les Centre d'intérêts moraux et matériels (CIMM) nécessaires pour ralonger les séjours des originaires. Les policiers attendent que les CIMM soient également fixés pour eux pour pouvoir rentrer à la Réunion. "Nous voulons que la naissance sur l'île entre en ligne de compte, comme le lieu où on a passé le concours. Actuellement, certaines personnes qui ont une boîte aux lettres ou un bien en défiscalisation peuvent dire qu'ils ont des CIMM..."

GPX974 juge : "L'annonce devait être faite à La Réunion. C'était programmé. On souhaite qu'elle soit faite rapidement. Il faut donner un dernier coup de collier pour que ces changements ne deviennent pas des enjeux lors des prochaines élections professionnelles qui se déroulent en décembre." Les rencontres entre les conseillers de l'Elysée et les trois syndicats de police ont aussi été reportées.

Le président devait parler plus amplement de régionalisation de l'emploi en s'appuyant sur le rapport Lebreton. Gilles Leperlier de l'AJFER insiste : "Il n'y a plus de temps à perdre. Tous les secteurs sont concernés. Nous avons 71 000 chômeurs. Malgré ça, des emplois continuent à échapper aux Réunionnais alors que nous avons des postes disponibles." Et Gilles Leperlier de donner des exemples : "A la clinique de Sainte-Clotilde, plus de 80% des postes échappent aux Réunionnais. Pour la nouvelle route du littoral, il n'y a pas de transparence..." Il conclut : "Ça va exploser si rien n'est fait."

L'éducation nationale est aussi concernée par le sujet. Christelle est professeure d'anglais. Maman de trois enfants, après avoir enseigné aux Etats-Unis, elle a d'abord fait des remplacements à La Réunion. Puis elle a passé le concours. "J'étais enceinte, ça a été dur. J'ai demandé à avoir un poste à La Réunion". Ce sera finalement l'académie de Versailles.

Elodie, elle, a passé le concours rénové après son master 2 et demandait à être prof de maths stagiaire chez elle. Le 1er septembre, elle doit aussi être à Versailles et payer le billet d'avion, l'installation. "Ils ont 25 kilos pour mettre toute leur vie", note Gilles Leperlier. Elodie voulait contester cette mutation, l'administration lui a suggéré de démissionner.

Autant de cas exposés pour montrer la raison d'être du rapport Lebreton, bouclé il y a 8 mois déjà...

Journal de l'ïle de la Réunion - 26 juillet 2014

"Ils ont 25 kilos pour mettre toute leur vie"
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article